« D’où viennent les plus hautes montagnes ? c’est que j’ai demandé jadis.
Alors, j’ai appris qu’elles viennent de la mer.
Ce témoignage est écrit dans leurs rochers et dans les pics de leurs sommets.
C’est du plus bas que le plus haut doit atteindre son sommet.»

Ainsi parlait Zarathoustra

 

 

 

" Il y a eu des vols d'oiseaux, des courants d'air, des migraines qui ont décidé du sort du monde. "
J-Ernest Renan

 

 

15.1.11

- - - - - - - - -peuplade/Chez les Bieresch de KLAUS HOFFER



-

« Les mains du travailleur se reposent. Rien ne bouge, l’air
est lisse comme un miroir. Possible qu’un crime soit en train
d’avoir lieu quelque part, tant tout est inouï et inerte.
Ta question est : « Comment je m’appelle ? » Et la réponse
est ce bourdonnement, ce bruissement. C’est le bruit qui
provient des cheveux du monde, quand dans son immense
lit

il se tourne de l’autre côté. »


Chez les Bieresch de KLAUS HOFFER *

Les éditions Passage du Nord-ouest

Atelier Balthazar
/ Hugues Vollant



"Chez les Bieresch" se situe "dans un no man's land mystérieux et énigmatique" 
"dans les provinces inaccessibles à l'est de l'empire", sur les bords est du Lac de Neusiedl. 
Tel un ethnologue, le narrateur, Hans, se retrouve dans une peuplade aussi énigmatique que familière - les Bieresch - chez qui, selon une coutume archaïque, il doit revêtir les habits de l'oncle défunt pour prendre la place de celui-ci pendant un an.

 cover book : NIEMAND









Archives

Photobucket Photobucket

Shortness of Breath is my book

consult and order book : HERE

Bats and Swallows/ florian Gerbaud


ANIMA | photo by florian Gerbaud




HOME : NIEMAND
© All rights reserved